Les enfants et le soldat.

RIORDAN James

En 1943, alors que la guerre fait rage en Europe, le père d’Iris et Tom a disparu pendant les combats. Entre deux alertes, les deux jeunes Anglais collectionnent des trésors de guerre trouvés dans les épaves des avions ennemis. Un jour, ils découvrent un pilote allemand  accroché à son parachute. Blessé et parlant parfaitement anglais, le jeune soldat fait le récit des horreurs subies par sa famille à Hambourg sous les bombardements britanniques, et raconte son enfance sous l’emprise du nazisme.

Ce roman transporte le lecteur alternativement en Angleterre et en Allemagne. Les héros relatent les atrocités commises, les dommages provoqués et les familles décimées dans chaque pays. Sur un ton neutre et relativement impartial, en dialogues courts déchargés de toute sensiblerie, ce récit à deux voix montre l’absurdité de la guerre. Le style est rapide et enlevé et les personnages, adolescents bien campés, permettent une identification aisée. Une carte de l’Europe en 1942 et un glossaire donnent tous les renseignements nécessaires pour remettre l’histoire dans son contexte.