Une machine comme moi

McEWAN Ian

Charlie mĂšne Ă  Londres une vie tranquille, sans souci du quotidien malgrĂ© les soubresauts de l’actualitĂ© en cette annĂ©e 1982 qui voit la Grande-Bretagne perdre la guerre aux Malouines, entraĂźnant la chute de Margaret Thatcher. L’achat du premier androĂŻde du marchĂ© et le partage de sa programmation avec sa jolie voisine vont bouleverser sa vie domestique.  

Peut-on crĂ©er des logiciels humanisĂ©s ? Dans une fiction contre-factuelle oĂč Ian McEwan ausculte une Grande-Bretagne en pleine crise politique, faisant subtilement Ă©cho au prĂ©sent, la question de l’Intelligence artificielle est au coeur du sujet. L’auteur (Dans une coque de noix, NB mai 2017) met en scĂšne notre « capacitĂ© Ă  encourager une machine Ă  franchir les frontiĂšres la sĂ©parant des humains » jusqu’à la rupture que confĂšre le choix moral. Il offre une lecture oĂč affleure la satire, se fend d’anecdotes sur la littĂ©rature, les haĂŻkus, la courbe de Fibonacci et autre Ă©quation de Dirac dans de savants monologues. Il mĂȘle bouleversements gouvernementaux, Ă©mois amoureux et drame humain et dit assumer les invraisemblances et erreurs glissĂ©es dans le texte. Lire les biographies rĂ©elles des personnages citĂ©s remet Ă  flot un esprit quelque peu manipulĂ© par ce roman plaisant, mais souvent dĂ©stabilisant. (Maje et C.R.P.)