Un peuple en petit

ROHE Olivier

Un com√©dien allemand adul√©, blas√©, malade, un v√©tilleux Parisien clo√ģtr√© chez lui, trahi par sa m√©moire, un adolescent de nulle part ballott√©, fuyant la guerre, soliloquent, spectateurs de leur propre vie.

¬†Olivier Rohe fait √©voluer ce ¬ę Peuple en petit ¬Ľ dans trois mondes diff√©rents : coulisses du th√©√Ętre, microcosme d’un immeuble, quotidien de la guerre. Mais qu’ils soient maquill√©s de s√©duction, invalid√©s par des troubles cognitifs ou blind√©s de d√©fenses, les rapports au r√©el et √† l’autre de chaque personnage sont pareillement fauss√©s, la solitude pr√©gnante. Chacun raconte √† sa fa√ßon. Le propos est d√©senchant√©. Le style d√©concertant, cam√©l√©on, se fa√ßonne dans les personnalit√©s. Quel que soit le ton, Olivier Rohe chine les mots avec un plaisir gourmand. La d√©rision constante, l’humour parfois cocasse qui les imbibent all√®gent un peu ce que le propos peut avoir d’obscur et de d√©cousu.

C. R. D.P.