Felicity James

BARNES Jennifer Lynn

 &  

Parce que sa mĂšre, voyante, n’a pas su aider la police Ă  retrouver un petit garçon assassinĂ©, Felicity doit quitter la Californie pour l’Oklahoma et dire adieu Ă  son amoureux. Trois filles, parmi les « diam’s » du lycĂ©e, les plus populaires, lui font vite comprendre qu’elle ne fera jamais partie que des « zĂ©ros », ceux qui doivent s’effacer devant les stars, arbitres du bon goĂ»t. Issue d’une famille oĂč toutes les femmes ont un don, Felicity voit les auras de ceux qu’elle rencontre et peut mĂȘme tisser des liens entre eux. Avec horreur, elle dĂ©tecte le mal qui Ă©mane d’un professeur adulĂ©. AidĂ©e de sa soeur Lexie et deux nouveaux amis, Felicity affronte le mal et dĂ©couvre ses origines.

Si la psychologie des lycéens est bien vue, le style caustique assez amusant et les situations parfois drÎles, le récit mal maßtrisé traßne en longueur et le lecteur risque de se perdre dans les filaments de différentes couleurs tissés entre les personnages caricaturaux. Les rivalités et mesquineries montées en épingle ressemblent à des ragots de cours de récréation, dont on se lasse assez vite. Pour les filles inconditionnelles de livres écrits pour elles, par une auteure à peine plus ùgée.