Qui suis-je ?

GORNET Thomas

& & &

 

À la rentrĂ©e, Vincent retrouve en troisiĂšme sa meilleure copine, Myriam, avec qui il partage la tĂȘte de classe, Aziz son ami, et les autres copains. Il est toujours la bĂȘte noire du professeur de gymnastique et se sent mal dans sa peau. Chez lui, la vie n’est pas plus drĂŽle entre des parents absents et un frĂšre qui l’ignore. Arrive CĂ©dric, un nouveau avec lequel il sympathise. Mais Vincent est toujours aussi mal Ă  l’aise, n’arrive plus Ă  travailler
 Il rĂ©alise qu’il est attirĂ© par CĂ©dric qui, peu Ă  peu, l’Ă©vite et lui envoie mĂȘme un ballon en pleine tĂȘte. À la fin de l’annĂ©e, chacun part dans un lycĂ©e diffĂ©rent.

 La description de la classe est plausible, avec le sĂ©ducteur et l’allumeuse, le souffre-douleur que tous traitent de « pĂ©dĂ© », le nouveau rapidement Ă  l’aise. Vincent se sent de plus en plus mal, malgrĂ© l’amitiĂ© de ses deux amis. Sa famille  ne lui est d’aucune aide. Avec beaucoup de respect et de dĂ©licatesse, sans aucun militantisme dans le rĂ©cit, l’auteur dĂ©crit la fragilitĂ© psychique, l’Ă©volution de l’adolescent et la dĂ©couverte de son homosexualitĂ© que lui-mĂȘme a Ă©tĂ© le dernier Ă  soupçonner.