Un endroit pour vivre

BLONDEL Jean-Philippe

&

 

Depuis le discours muscl√© du nouveau proviseur qui interdit tout contact physique entre les lyc√©ens, un adolescent d√©cide de filmer ce qui se passe dans son lyc√©e : amours, baisers, regards, r√©sistances aux interdictions et √† la r√©signation. Des professeurs encouragent le jeune homme et le film est r√©alis√© dans un secret de moins en moins rigoureux. La derni√®re sc√®ne, o√Ļ le jeune r√©alisateur est film√© par et avec un camarade de classe, provoque le scandale, par son approche des premi√®res √©motions homosexuelles.

Ce tr√®s court roman est √©crit comme un cri de protestation contre un r√®glement trop s√©v√®re. Mais il aborde aussi le quotidien doux-amer d’un lyc√©en qui n’est pas s√Ľr de lui, nouveau dans l’√©tablissement et plut√īt effac√©, sans r√©elles relations avec les filles. Si l’exp√©rience du film, qui permet de r√©sister et de montrer la r√©alit√© du lyc√©e, est int√©ressante, la conclusion est si br√®ve qu’elle laisse une impression de survol superficiel d’un probl√®me √† peine effleur√©.