Disparus.

K. Sarah

& &  

 

En panne totale d‚Äôinspiration, Georges, c√©l√®bre auteur de romans policiers, rencontre fortuitement Vincent, jeune noctambule, voleur de bagages dans les T.G.V., hant√© de cauchemars r√©currents ou de r√™ves pr√©monitoires, et persuad√© que Marie, sa derni√®re ¬ę¬†victime¬†¬Ľ, est en danger de mort. L‚Äô√©crivain, flairant un sc√©nario original, va proposer son aide – int√©ress√©e – √† cet √©trange gar√ßon acharn√© √† retrouver cette quasi inconnue malgr√© de maigres indices : une tenue de vampire, un pistolet. Une enqu√™te troublante les conduira sur le tournage d‚Äôun film d‚Äôhorreur, et dans les milieux adeptes d‚Äôun vampirisme aux exc√®s inqui√©tants. Parall√®lement, la personnalit√© de Vincent – psychopathe¬†? amn√©sique¬†?¬† – inqui√®te Farida, l‚Äôamie revigorante, et intrigue le lecteur .¬†¬†

√Ä la fronti√®re de la r√©alit√© et du fantastique, √† travers l‚Äô√©volution de l‚Äôauteure vers un nouveau genre, le roman va crescendo dans le suspens, et le d√©nouement final surprendra le lecteur invit√© √† redescendre sur terre. Diablement habile, l‚Äôintrigue joue avec virtuosit√© sur ces diff√©rents registres, mais la d√©nonciation de sectes filmant la mort en direct s‚Äôadresse √† l’√©vidence aux lecteurs les plus √Ęg√©s, voire aux adultes.