De feu et de sang

BURGESS Melvin

 

& &

Sigurd, dernier h√©ritier des Volson, doit affronter Fafnir, homme devenu dragon, gardien de l’or qui permettra de restaurer l’ordre et la paix en Angleterre. Le duel s’ach√®ve dans le sang du monstre o√Ļ le jeune homme puise invicibilit√© et force surhumaine, puis dans le feu qu’il traverse sur son cheval cyborg. La ville industrielle souterraine qu’il atteint abrite Bryony, la fille du dieu Odin. Comment regagner la surface avec elle, qui ne b√©n√©ficie pas des m√™mes pouvoirs protecteurs, alors que les clans s’affrontent autour de Londres d√©truite par les bombes atomiques ?

Comme dans Rouge Sang, science-fiction et saga font corps dans ce deuxi√®me volet empli de bruit et de fureur : √©p√©e magique, monstre g√©n√©tiquement modifi√©, cheval √† moiti√© machine, Mi-Hommes issus des manipulations des techniciens de la lointaine Ragnor, anneau porteur de malheur, enfers et qu√™te de l’or source de pouvoir. Le merveilleux, les noms, la trame de l’action empruntent √† la saga islandaise des Volsungar sa violence √©pique, et au chant des Nibelungen son lyrisme. Le h√©ros, programm√© pour accomplir son destin, avance avec enthousiasme vers la catastrophe finale mais sans vraiment toucher. Une r√©flexion sur le pouvoir traverse cet univers tragique et flamboyant qui offre plusieurs niveaux de lecture.¬†