Trois soeurs.

PAROT Geneviève

Marie, n√©e en 1880, Marthe en 1881 et Simone en 1889, sont trois soeurs unies, issues d’une famille modeste du centre de la France. En 1905 (ann√©e symbolique), Simone, rest√©e seule apr√®s le d√©part brutal de ses deux a√ģn√©es ayant r√©pondu √† l’appel du Seigneur, assiste √† l’accouchement dramatique de leur m√®re. Le destin des trois soeurs sera r√©v√©l√© en 1973, gr√Ęce au journal clandestin de Marthe, d√©couvert par hasard par sa petite-ni√®ce. Marie, partie √©vang√©liser les Guaranis d’Am√©rique du Sud y avait disparu. Marthe, entr√©e au Carmel de Nevers, s’√©tait laiss√©e mourir de faim apr√®s Hiroshima. Premier roman, ce curieux petit ouvrage survole, avec un remarquable et sobre talent d’√©vocation, la premi√®re moiti√© du XXe si√®cle, analysant avec finesse tous les aspects √©motionnels, √©v√©nementiels et religieux de l’√©poque. Ambigu, peut-√™tre, amer sans doute, de qualit√© certainement. Un auteur √† suivre !