Seize ans ou presque, torture absolue

LIMB Sue

& &  

 

Jess avait pour projet d’aller au Festival de Riverdine avec Fred son petit ami. Catastrophe ! Sa mĂšre dĂ©cide de l’emmener faire le tour des chĂąteaux de Cornouailles jusqu’Ă  Saint-Yves oĂč rĂ©side le pĂšre de Jess. AprĂšs un dĂ©part grognon et quelques angoisses sur la fidĂ©litĂ© de Fred, la joie de recevoir son pĂšre fera de ce voyage un succĂšs.

Entre les crises de jalousie chronique de Jess, agaçantes, on devine malgrĂ© tout le plaisir qu’elle Ă©prouve Ă  l’idĂ©e de retrouver son pĂšre, et peut-ĂȘtre d’Ă©lucider le mystĂšre qui entoure la sĂ©paration de ses parents. Elle rĂ©agit plutĂŽt bien face Ă  l’homosexualitĂ© de son pĂšre, alors que ses parents redoutaient de lui dire la vĂ©ritĂ©. Les retrouvailles de la famille lors d’une soirĂ©e dĂ©guisements sont une vraie fĂȘte.

L’auteur dĂ©crit une famille peu traditionnelle, mais assez courante. Cette situation, qui n’est pas une Ă©volution inĂ©luctable, bĂ©nĂ©ficie du regard plus tolĂ©rant que porte la sociĂ©tĂ© devant des phĂ©nomĂšnes davantage dits. La sĂ©ance de dispersion des cendres du grand-pĂšre dans la mer souligne une belle sensibilitĂ© et l’importance du rituel dans les grands Ă©vĂ©nements de la vie.