Seize ans ou presque, torture absolue

LIMB Sue

& &  

 

Jess avait pour projet d’aller au Festival de Riverdine avec Fred son petit ami. Catastrophe ! Sa m√®re d√©cide de l’emmener faire le tour des ch√Ęteaux de Cornouailles jusqu’√† Saint-Yves o√Ļ r√©side le p√®re de Jess. Apr√®s un d√©part grognon et quelques angoisses sur la fid√©lit√© de Fred, la joie de recevoir son p√®re fera de ce voyage un succ√®s.

Entre les crises de jalousie chronique de Jess, aga√ßantes, on devine malgr√© tout le plaisir qu’elle √©prouve √† l’id√©e de retrouver son p√®re, et peut-√™tre d’√©lucider le myst√®re qui entoure la s√©paration de ses parents. Elle r√©agit plut√īt bien face √† l’homosexualit√© de son p√®re, alors que ses parents redoutaient de lui dire la v√©rit√©. Les retrouvailles de la famille lors d’une soir√©e d√©guisements sont une vraie f√™te.

L’auteur d√©crit une famille peu traditionnelle, mais assez courante. Cette situation, qui n’est pas une √©volution in√©luctable, b√©n√©ficie du regard plus tol√©rant que porte la soci√©t√© devant des ph√©nom√®nes davantage dits. La s√©ance de dispersion des cendres du grand-p√®re dans la mer souligne une belle sensibilit√© et l’importance du rituel dans les grands √©v√©nements de la vie.