Pure blonde.

FLYNN-HUI Kathleen

& &

 

Voici le salon de coiffure “Jean-Luc”, le plus snob et chic de New York. Ici, pour des prix exorbitants les célébrités et la haute société subissent couleur, gommage, épilation, massages, botox et sortent lisses et parfaites. Jean-Luc lui-même, un Français vaniteux et cauteleux, officie avec autorité et impose la dernière mode chaque année tandis que ses clientes, revêtues de Prada, Gucci, etc. suivent les tendances et les marques. Georgia, solide provinciale, d’assistante corvéable et sous-payée devient une des artistes-coloristes vedettes du salon et observe d’un oeil scrutateur ces femmes qu’elle classe avec humour et perspicacité. Cependant sa vie est un désert sentimental. Elle et deux jeunes amis coiffeurs vont-ils se lancer et créer leur propre affaire : un salon bien new-yorkais ?

 

Dans ce premier roman, qui s’adresse surtout à un public américain seul à en saisir toutes les allusions, le regard posé sur les Français, contrasté, surprendra. L’auteur, coloriste et épouse d’un coiffeur réputé, réussit à rendre vivant un milieu qu’elle connaît bien. Dans le style familier d’un reportage, luxe, légèreté, romance et un peu plus…