Homer & Langley

DOCTOROW E.L.

Homer, aveugle et pianiste, est tr√®s intuitif ; son fr√®re a√ģn√©, Langley, revenu gaz√© de la premi√®re guerre mondiale, est compl√®tement extravagant. Apr√®s la disparition de leurs riches parents et le d√©part de leurs domestiques, les deux fr√®res vivent en reclus dans une grande r√©sidence de la Cinqui√®me Avenue √† New York. Ils s‚Äôenterrent peu √† peu sous les journaux et tout un bric-√†-brac inou√Į accumul√©s pendant des d√©cennies par Langley. Apr√®s avoir partag√© f√™tes et lits, ils finissent tristement, barricad√©s dans leur maison, sans eau ni √©lectricit√©.¬†E.L. Doctorow, abandonnant la science-fiction et l‚ÄôHistoire (La marche, NB d√©cembre 2007), s‚Äôinspire d‚Äôun fait divers qu‚Äôil d√©veloppe. Il approfondit avec subtilit√© la psychologie complexe des deux personnages principaux, l‚Äôartiste handicap√©, quelque peu candide, et le collectionneur compulsif dont la folie va crescendo. Il d√©crit le lent et terrible envahissement de leur tani√®re tandis que la solitude nourrit leur d√©lire. Au-del√† de l‚Äôenfermement, l‚Äôauteur r√©ussit habilement √† d√©rouler quelques bribes de l‚Äôhistoire de l‚ÄôAm√©rique du XXe si√®cle et √† pr√©server le myst√®re sur l‚Äôissue de ce r√©cit. Un roman attachant, servi par une √©criture fluide et riche, et un humour plein de sollicitude.