Puellae

GOUDOT Marie

& & &  

 

Menac√©e de blocus, Rome r√©siste √† l’avanc√©e des √Čtrusques. Porsenna r√©clame vingt otages, filles et gar√ßons. Cl√©lia et Valeria, les plus √Ęg√©es des filles prises en otages, d√©cident de s’√©vader avec les plus jeunes, en traversant le Tibre √† la nage.

Sophonibe, Emilia, Tuccia et quelques autres puellae incarnent tour √† tour, √† travers sept nouvelles, le d√©sir d’√©mancipation des femmes et leur passion de la libert√©. Marie Goudot puise dans l’histoire de Rome, de l’av√®nement de la R√©publique √† l’Empire, des √©pisodes et de grandes figures exposant les turpitudes du pouvoir, les rivalit√©s f√©minines, les pratiques magiques, les empoisonnements. L’√©criture est vivante mais elliptique pour qui ne conna√ģt pas bien le d√©tail des alliances entre Rome et Carthage. Pr√©face et postface donnent un √©clairage du contexte. Une lecture √† accompagner en classe ou √† d√©couvrir plus tard.