Le serment. (La Conjuration d’Opale ; 1.)

CORBEYRAN, HAMM Nicolas, GRUN

En 1561, quelque part dans d’obscures catacombes de Marseille, un homme, Nostradamus, a sauv√© de la peste trois naufrag√©s. Il leur demande, en remerciement, de faire le serment de lui donner trois fils et, en √©change, leur remet trois opales. Soixante-dix ans plus tard, les chemins de Joachim, l’alchimiste, de Walaya, l’aventuri√®re, et d’Erik, le mercenaire, se croisent. Tous trois sont porteurs d’une opale‚Ķ

Le sc√©nario, √©labor√©, riche en p√©rip√©ties, s’appuie sur le contexte historique de la guerre de Trente ans : Richelieu dirige le si√®ge de la Rochelle o√Ļ se situe le premier √©pisode de cette nouvelle s√©rie pleine de promesses √† plus d’un titre. D’abord par une intrigue bas√©e sur le myst√®re, l’action et les dangers, ensuite par les illustrations remarquables de lisibilit√© et de tension dramatique. Les pages quasi monochromes et le graphisme tr√®s fouill√© qui fignole les sc√®nes ext√©rieures, donnent toute la place √† l’architecture en de v√©ritables tableaux. Un tr√®s bon d√©but.