Le Monde connu.

JONES Edward P.

Comt√© de Manchester, Virginie, dans les ann√©es 1850, la plantation d’Henry Townsend, jeune esclave lib√©r√©, fils d’Augustus et de Mildred, regroupe une trentaine d’esclaves. Caldonia, l’√©pouse, Noire n√©e libre, √©duqu√©e par la fameuse Foug√®re, doit diriger la propri√©t√© √† la mort subite d’Henry ; le contrema√ģtre Mo√Įse, les familles h√©t√©roclites et les miliciens corrompus se fuient, s’ignorent et/ou se combattent, avec acharnement‚Ķ Un monde de moins en moins connu se dessine peu √† peu.

Prix Pulitzer 2004, ce premier roman d’Edward P. Jones a pour fondement un fait historique : dans le Sud am√©ricain d’avant la guerre de S√©cession, certains Noirs libres poss√®dent des esclaves noirs‚Ķ Flashes-back et style it√©ratif des diff√©rents narrateurs contribuent √† mythifier le(ur)s souvenirs. Les personnages foisonnent, les histoires familiales poignantes se succ√®dent √† un rythme entra√ģnant, sur un puissant fond de g√©n√©rosit√© et de violence. La densit√© narrative, la qualit√© de la prose ajoutent √† l’int√©r√™t de cet ouvrage une r√©flexion sur les contraintes de la propri√©t√© et sur l’√©ternelle question : qu’est-ce qu’un homme libre ?