Le frumieux bandagrippe.

McBAIN Ed

Une jeune rock-star am√©ricaine, Tamar Valparaiso, est kidnapp√©e au cours de la somptueuse soir√©e de lancement de son premier album ¬ę Bandagrippe ¬Ľ (titre emprunt√© √† un po√®me de Lewis Carroll), organis√©e sur un yacht par le PDG d’une puissante maison de disques, Barney Loomis. Ses trois ravisseurs, qui portent les masques de Saddam Hussein, Yasser Arafat, George W. Bush (!), r√©clament √† son mentor une importante ran√ßon. L’inspecteur Steve Carella et ses habituels acolytes du ¬ę 87√®me district ¬Ľ se chargent de l’affaire en attendant l’arriv√©e des agents du FBI. Qui parviendra √† conclure l’enqu√™te ?

Malgr√© le coup de th√©√Ętre final qui manque d’impr√©vu et surtout de piment – comme d’ailleurs les derniers polars d’Ed McBain (Cf. La derni√®re danse, N.B. ao√Ľt-sept. 2000), les fid√®les admirateurs de l’illustre Carella se r√©jouiront de le retrouver dans ce cinquante-sixi√®me √©pisode qui ne d√©pare en rien la s√©rie par l’originalit√© de son sc√©nario, des r√©parties truculentes, un suspense bien entretenu, auxquels l’auteur ajoute quelques propos sur le racisme.