Le diable danse avec moi.

MELO Patrícia

Lui, la cinquantaine, s√©duisant chef d’orchestre, a quitt√© sa femme et sa fille, Edouarda, pour vivre un amour fou avec Marie, violoniste de trente ans sa cadette. Br√©siliens, ils vivent √† Sao Paulo, mais Marie, d’origine juive, s’int√©resse √† Isra√ęl. Talentueux, aim√© de Marie, quoique dominateur, col√©rique et en proie √† une jalousie d√©vastatrice, le maestro raconte sa descente aux enfers. Il se persuade que sa non-jud√©it√© est un probl√®me, fait espionner Marie, provoque des sc√®nes continuelles, passe sa rage sur ses musiciens. Il avait en mains toutes les bonnes cartes mais il perdra tout : Edouarda, Marie, orchestre et musique. La fin ne peut qu’√™tre tragique.

¬†C’est le roman d’une destruction, avec une analyse fine des ravages de la jalousie et de la folie grandissante en r√©sultant. Les relations d’un chef d’orchestre avec ses musiciens, les interrogations de Marie face √† ses origines, les disparit√©s de la soci√©t√© br√©silienne figurent en toile de fond. Sombre mais efficace reste la palette de l’auteur d’Acqua-toffana (NB juin 2003).