Budapest.

BUARQUE Chico

Jos√© Costa, auteur anonyme br√©silien, est √©galement grand amateur de linguistique : lors d’une escale impromptue √† Budapest au retour d’un congr√®s √† Istanbul, il tombe sous le charme de la langue magyare et plus tard de Kriska, jeune Hongroise divorc√©e qui deviendra son professeur et sa ma√ģtresse. √Ä Rio, son mariage avec Vanda, pr√©sentatrice du journal t√©l√©vis√©, n’est pas une r√©ussite : il v√©g√®te dans son job de ¬ę¬†n√®gre¬†¬Ľ sous la houlette d’Alvaro. De retour au Br√©sil, il d√©couvre que l’auteur allemand devenu c√©l√®bre pour le ¬ę¬†Gynographe¬†¬Ľ, √©crit par lui, est sans doute l’amant de sa femme : il d√©voile la v√©rit√© √† Vanda et d√©cide de retourner √† Budapest o√Ļ, sous la f√©rule de Kriska, il s’immerge dans la langue et devient le ¬ę¬†n√®gre¬†¬Ľ d’un c√©l√®bre po√®te‚Ķ¬†Chico Buarque, compositeur qui a r√©volutionn√© la musique br√©silienne √† la fin des ann√©es soixante, √©crit ici son troisi√®me roman. √Ä la fois satire humoristique du monde litt√©raire et roman psychologique articul√© autour de Costa fascin√© par les sonorit√©s de l’idiome hongrois, le r√©cit plein de verve et de rebondissements s√©duira par son c√īt√© burlesque et son style tr√®s expressif.