Monde perdu

MELO Patrícia

Avec une lucidit√© implacable, Patr√≠cia Melo n‚Äôen finit pas d‚Äôausculter le Br√©sil sous toutes les coutures. D√©j√† dans Le diable danse avec moi (NB juin 2005) elle montrait les disparit√©s de la soci√©t√© br√©silienne. En mettant en sc√®ne un tueur professionnel en cavale depuis dix ans, elle fait une satire plut√īt cinglante du Br√©sil. Son h√©ros, M√°iquel, revient √† S√£o Paulo pour voir sa tante Rosa, mais il arrive une heure apr√®s sa mort. Des souvenirs remontent √† la surface. Il a une fille Samanta, mais Erica la m√®re de l‚Äôenfant l‚Äôa emmen√©e avec elle : elles se sont enfuies avec un pasteur √©vang√©liste. Il contacte un d√©tective et part √† la recherche de sa fille. ¬†Commence alors une course-poursuite, un peu r√©p√©titive √† la longue, √† travers le Br√©sil en passant par la Bolivie. √Ä un rythme haletant, l‚Äôauteure, par ses phrases courtes et incisives, r√©v√®le une mis√®re humaine faite de corruption, de sexe, de trafic de drogue, de sectes‚Ķ Un Monde perdu.