L’Agenda des plaisirs

DAWESAR Abha

Au matin de son premier jour de travail dans une banque d’affaires new-yorkaise, André Ménard, vingt-quatre ans rencontre Nathan, son boss. Le soir même celui-ci l’emmène dans une boîte de strip-tease et couche avec lui. Quelques jours plus tard André fait la connaissance de Sybil, la femme de Nathan, et devient son amant. Amoureux de Nathan et désirant aussi Sybil, il a du mal à gérer son emploi du temps : un agenda devient alors indispensable.

 

Dans ce tout premier roman, traduit seulement aujourd’hui, Abha Dawesar (Dernier été à Paris, NB juin 2008) dépeint une société du monde des affaires new-yorkais axée essentiellement sur le sexe et l’ambition. L’ennui survient rapidement. À trop vouloir décrire les orgasmes, le récit atteint vite la saturation. La banalité des interrogations existentielles d’André sur l’homosexualité, l’amour, la vie, finit par exaspérer.