La Maison de l’Ange.

McCULLOUGH Colleen

L‚ÄôAnge est une ravissante petite fille de quatre ans, dont la maman, voyante, est un personnage insolite et haut en couleur, propri√©taire d‚Äôun immeuble dans un quartier mal fr√©quent√© de Sydney. Autour d‚Äôelle √©volue toute une faune de locataires: prostitu√©es, travestis ou homosexuels qui passent √† l‚Äôoccasion se faire tirer les cartes ou lire dans la boule de cristal. Tout ce petit monde original et excentrique vit sa diff√©rence, ses chagrins, ses passions avec plus ou moins de bonheur. Un jour, une jeune femme radiologue dans un h√īpital quitte sa famille conventionnelle, s‚Äôinstalle dans cet immeuble que l‚Äôon croirait tout droit sorti d‚Äôun film et partage la vie √©chevel√©e de ses voisins. Survient un drame, un double meurtre qui va profond√©ment changer sa vie en lui donnant en h√©ritage l‚Äôavenir de la petite fille.

 

Auteure du c√©l√®bre roman, Les oiseaux se cachent pour mourir (NB juillet-ao√Ľt 1978), Colleen McCullough se montre ici moins inspir√©e. Elle nous entra√ģne dans une histoire impossible, m√™lant fiction et r√©alit√© dans un style tr√®s cru, √©maill√© de descriptions au scalpel. Les amateurs de verve gouailleuse y prendront plaisir.