La Vache

STERCHI Beat

Le fermier Knuchel r√©siste √† la modernisation de son exploitation ; il refuse les machines √† traire et pr√©f√®re embaucher un travailleur √©tranger pour l’aider √† l’√©table. L’Espagnol Ambrosio n’est pas bien accueilli dans le village bernois, mais son patron le soutient et le soin des vaches le distrait de son exil ; il y a surtout Bl√∂sch, la flamboyante meneuse du troupeau. Les ann√©es passent. Ambrosio a quitt√© la ferme pour les abattoirs de la grande ville. Un jour, parmi l’arrivage de b√™tes √† tuer, il reconna√ģt Bl√∂sch…¬†C’est le premier et jusqu’ici unique roman du Suisse Beat Sterchi, √©crit en 1983 √† trente-quatre ans, apr√®s un apprentissage de gar√ßon-boucher suivi de voyages de d√©couverte sur le continent am√©ricain ; il lui vaut la notori√©t√© et de nombreux prix. Dans ce double r√©cit contrast√© des destins li√©s du vacher et de l’animal, l’auteur alterne, un chapitre sur deux, le chaud et le froid, la douceur bucolique et la cruaut√© industrielle, le lait et le sang. Il faut avoir le coeur bien accroch√© pour supporter la partie boucherie de cette somme √©tonnante port√©e par une √©criture g√©n√©reuse d’une grande pr√©cision descriptive. Un roman puissant, incroyablement vrai, toujours d’actualit√©. (T.R. et C.B.)