Nouvelles de la ferraille et du vent

CHERCHOUR Hédi

Voici Mouni, la fille des voisins, devenue prostituée, retrouvée morte sur la Nationale 7. Baden Baden, le vieil Harki qui a tiré sur sa femme. Et ce jeune de 20 ans, tabassé, qui ne s’en remettra jamais. Samia parée d’or rend les femmes de la cité jalouses et les maris furieux. Par désespoir et ennui, Héya trompe son mari. Babsi l’homme devenu femme est la risée de tous. Tous ces hommes et ces femmes font partie de la communauté algérienne immigrée dans la Drôme des années 80. Ils sont venus pour travailler, faire fortune, prendre un nouveau départ… Hedi Cherchour réunit 17 nouvelles évoquant des destins émouvants, parfois tragiques. Elle raconte avec pudeur et poésie des vies qui nous touchent. D’une fenêtre de barre d’immeuble, le narrateur ou la narratrice observe ces familles et ces hommes célibataires vivant dans des foyers. La mort rôde souvent dans les parages et clôt trop tôt un destin. Pas de pathos, juste des émotions suggérées avec un style simple et les mots du coeur. On lit le livre d’une traite et on le repose avec tristesse. L’accueil de ces immigrés rêvant de vie meilleure a-t-il  été à la hauteur ? Sensible et poignant ! (F.E. et J.G.)