La Pomme

BATUR Enis

Enis Batur, Turc de culture fran√ßaise, invite, dans ces trois essais romanc√©s, √† la reconstitution d’un puzzle dont la transgression serait le fil conducteur. Aujourd’hui au Mus√©e d’Orsay ¬ę L’Origine du Monde ¬Ľ, peinture de Courbet, command√©e en 1867 par un diplomate ottoman, reste un myst√®re : celui de sa cr√©ation, de sa disparition, de sa r√©apparition chez le philosophe Jacques Lacan. Un sexe f√©minin cr√Ľment repr√©sent√©, le tableau est un d√©fi √† l’√©thique de l’√©poque. L’auteur poursuit par la d√©sob√©issance initiale d’Adam et √ąve, priv√©s de la gr√Ęce. Enfin la r√©bellion de Guillaume Tell contre l’omnipotence autrichienne met la vie de son fils en danger. Dans ces exemples, l’√©crivain souligne la connotation sexuelle (la pomme en est l’embl√®me) des infractions commises. Elles ont un prix : occultation du tableau, expulsion du Paradis, possible mort d’un enfant. ¬†Cet ouvrage herm√©tique √† l’√©criture ¬ę¬†mosa√Įque¬†¬Ľ, aux incessantes et imaginaires digressions, demande comme Amer Savoir (NB janvier 2002), une √©rudition picturale, litt√©raire et psychanalytique √©lev√©e.