La disparition d’Anastasia Cayne

GALLOWAY Gregory

& &

 

Anna, dite Anastasia, dĂ©barque dans la classe du narrateur, aussitĂŽt sĂ©duit par cette personnalitĂ© Ă©trange qui fait partie d’un groupe gothique. Ils vont bientĂŽt devenir insĂ©parables, mais la jeune fille communique la plupart du temps au travers de codes secrets, de cartes postales, de messages transmis par des livres ou des CD. Elle passe son temps Ă  Ă©crire les nĂ©crologies de tous les habitants de la ville et disparaĂźt,une fois celles-ci terminĂ©es, ne laissant que sa robe au bord d’un trou dans une riviĂšre glacĂ©e. Le narrateur va tenter vainement de la rejoindre, car il retrouve encore des messages et des indices.

  La personnalitĂ© mystĂ©rieuse de cette jeune fille, trĂšs intelligente mais incapable de communiquer d’une façon normale, met mal Ă  l’aise avec cette manie morbide des nĂ©crologies pour tous, y compris pour les deux protagonistes. Les adultes, en particulier les parents, sont inexistants. Le narrateur ne trouvera aucun secours auprĂšs d’eux et n’aura que la ressource de partir rejoindre son frĂšre. Et cela est dĂ©veloppĂ© longuement