Hors saison

VENTURA Lourdes

& &

 

Malgr√© les comp√©tences de Victoria, son patron madril√®ne lui pr√©f√®re une jolie blonde et la rel√®gue au service des archives. La c√©libataire, qui vit depuis quarante ans en compagnie des h√©ro√Įnes romantiques anglaises du XIXe si√®cle, d√©cide alors de prendre un cong√© sabbatique pour √©crire. C’est ainsi qu’elle se retrouve seule dans une station baln√©aire d√©su√®te de la r√©gion d’Alicante. Elle finit par y rencontrer des √™tres de chair et de sang l‚Äôincitant √† fendre parfois son armure de respectabilit√©.

 

Lourdes Ventura propose le portrait d‚Äôun personnage f√©minin d√©cal√©, √©chou√© sur cette plage o√Ļ croisent des Britanniques attachants ou caricaturaux. Cette femme d’une autre √©poque est tout √† fait d√©plac√©e dans ce cadre et son initiation pr√™te √† sourire. S’agit-il d’un pastiche en forme d‚Äôhommage √† la litt√©rature f√©minine anglaise ? Ce texte atypique, loin du style d√©brid√© de la ¬ę¬†movida¬†¬Ľ, vaut pour l’ambiance.