Faux raccord

NILSSON Per

 

Un immeuble ordinaire en SuĂšde, un soir d’aoĂ»t. Un adolescent trie, jette, se dĂ©barrasse d’objets hĂ©tĂ©roclites : carte de transport, plante verte, vieux vinyle, grammaire allemande, drapeau amĂ©ricain dĂ©chirĂ©… Sur la table, il reste une lame de rasoir et une boĂźte de comprimĂ©s bleus. 

C’est la fin de l’histoire, c’est aussi son dĂ©but : chaque objet renvoie Ă  ce passĂ© proche oĂč le garçon a croisĂ© MikaĂ«la dans le bus qui les ramenait du lycĂ©e. Grammaire oubliĂ©e, prĂ©texte de visites de plus en plus rapprochĂ©es ; mĂ©lisse cultivĂ©e sur la fenĂȘtre, qui donne son surnom de Joli Coeur Ă  la jeune fille. Premier amour : absolu des sentiments, premiĂšre expĂ©rience sexuelle dans un engagement Ă  sens unique. Dans ces allers retours de l’objet au souvenir, l’Ă©criture sobre, presque sĂšche, rend avec d’autant plus de force l’intensitĂ© des sentiments et de la vie tout court, qui triomphe finalement. PubliĂ© pour la premiĂšre fois en 1992, ce roman a obtenu diffĂ©rents prix en SuĂšde, en Allemagne et en Hollande.