Je t’attends.

GRARD Fran√ßoise, LEF√ąVRE Thierry

La vie de L√©a a √©t√© boulevers√©e par la mort accidentelle de sa m√®re. Elle habite maintenant en Charente, chez son p√®re qu’elle ne conna√ģt pas puisqu’il avait quitt√© sa famille depuis treize ans. L’√©change √©pistolaire inaugur√© par L√©o, en vacances dans le Morvan, devient r√©gulier quand L√©a se d√©cide √† lui r√©pondre. Compagnons de lyc√©e, chacun se d√©voile petit √† petit, et la r√©volte de L√©a s’apaise un peu : L√©o la ram√®ne doucement √† la vie. Puis leurs lettres se croisent, une crise √©clate, douloureuse, violente de la part de L√©a : elle quitte la maison de son p√®re. Inquiet L√©o prend la route ; apr√®s un accident, il est √† l’h√īpital, dans le coma.

Ce roman √©pistolaire s’est √©crit entre les deux auteurs, d’une lettre √† l’autre, sans plan pr√©alable. Une formule que l’on pourrait redouter si, tr√®s vite, malgr√© ou √† cause de l’√©criture litt√©raire souvent po√©tique, ils ne rendaient compte de la sensibilit√© exacerb√©e de l’adolescence. Le d√©nouement est remarquablement men√© : les √©v√©nements permettront √† L√©o, √† L√©a, l’apprentissage de la survie, de la vie, de la patience, de l’amour.¬†