Demain la brume

DEMEILLERS Timothée

1990, Nevers. Katia, 19 ans, punkette id√©aliste, tombe amoureuse de Pierre-Yves, rencontr√© dans une manifestation. En juillet 1991, ils d√©cident de partir pour un grand p√©riple, qui tourne court car le jeune homme, instable et intransigeant, est hant√© par la guerre naissante en Yougoslavie. Parall√®lement, √† Zagreb, Damir et Jimmy connaissent un succ√®s √©clair avec leur chanson Fuck You Yu, qui devient un hymne s√©paratiste, au grand dam de Damir, Yougoslave convaincu. Il assiste d√©sempar√© √† la mont√©e des dissensions, s’√©loigne de Jimmy qui se laisse entra√ģner par la vague nationaliste croate et de Nada, sa cousine serbe, d√©cid√©e √† d√©fendre Vukovar.

Les pr√©mices puis l’√©closion de la guerre en ex-Yougoslavie, avec la bataille de Vukovar comme point d’orgue du roman, sont montr√©es √† travers le destin de jeunes gens ordinaires, dont l’√©tincelle d’id√©alisme et de r√©bellion qui les anime trouvera √† s’incarner soit dans la po√©sie, soit dans le combat arm√©. Le r√©cit se tisse entre Ici (la France) et L√†-bas, prenant son temps pour mieux √©voquer les atmosph√®res, les humeurs et les caract√®res, avec sensibilit√© et empathie, alors que la tension monte peu √† peu, que l’engrenage fatal pi√®ge les protagonistes. L’√©criture de Timoth√©e Demeillers est magnifique, attentive, incantatoire parfois, nimbant de po√©sie les descriptions de ruines. √Čmouvant, tragique et captivant. (M.D. et F.E.)