Cadavre exquis

BAZTERRICA Agustina

Apr√®s la Grande Guerre Bact√©riologique, √† l‚Äô√©poque dite de la ¬ę transition ¬Ľ, les animaux, infest√©s par un virus, sont devenus inconsommables. Les humains se sont tourn√©s vers un cannibalisme scrupuleusement r√©glement√©. Tejo travaille dans un abattoir et re√ßoit en cadeau une femelle comestible. Il n‚Äôa pas le droit de la tuer, mais pourrait la vendre un bon prix. Bravant tous les interdits, il en tombe amoureux.¬†¬†Pour son premier roman, Agustina Bazterrica d√©veloppe un th√®me bien √©trange. Les cadavres sont devenus exquis, les gens se d√©lectent de leurs semblables. La qualit√© de la viande et son prix d√©pendent de l‚Äô√Ęge du sujet, de la puret√© de son origine ; chaque partie du corps a sa valeur, les plus intimes √©tant les meilleures. Les m√Ęles, les femelles et les petits, destin√©s √† la s√©lection, sont √©lev√©s dans des cages diff√©rentes‚Ķ difficile d‚Äôaller plus loin dans une lecture horrifiante. L‚Äôhistoire romanesque elle-m√™me apporte sa souffrance. L‚Äôimagination dans l‚Äôescalade de la cruaut√© n‚Äôa pas de limite. Une belle qualit√© d‚Äô√©criture, une ma√ģtrise du suspense parfaite, mais la vie imagin√©e par la romanci√®re a tout du cauchemar. (V.M. et A.C.)