Contagion.

EVENSON Brian

D’une √©criture limpide, d√©licieusement empreinte de na√Įvet√©, Brian Evenson raconte avec jubilation des histoires horribles. En des d√©cors fantastiques de maisons qui tanguent, de sombres souterrains, entre des murs de barbel√©s, se meuvent d’√©tranges personnages. L’un d’eux croule sous deux cent trente-cinq trousseaux de cl√©s, d’autres sont des pr√™tres illumin√©s ou des m√©decins atypiques. √Ä quoi s’occupent-ils ? √Ä tranquillement √©corcher ou d√©piauter des humains bien vivants, √† d√©pecer des cadavres, humer la putr√©faction et observer les vers et les rats qui s’en d√©lectent.

¬†La collection Lot49 de l’√©dition ¬ę le cherche midi ¬Ľ se veut le ¬ę¬†vivier chahuteur¬†¬Ľ d’√©crivains de langue anglaise aux oeuvres parfois monstrueuses, toujours d√©rangeantes et jubilatoires. Les huit nouvelles de Contagion en sont un parfait exemple, le lecteur est pr√©venu. Celui que le sujet n’aura pas d√©finitivement rebut√© appr√©ciera le talent de l’auteur.