2 jours pour faire des thunes

JEMA√Ź Hamid

Micklo, 23 ans, est dans la mouise: apr√®s une partie de poker foireuse, il doit 20 000 Euros √† un mafieux russe, et, bien entendu, il est fauch√©. S’il r√©ussit √† endormir son ¬ę¬†garde du corps¬†¬Ľ, pr√™t√© gracieusement par son cr√©ancier, il √©choue en revanche √† conserver la recette d’un KFC braqu√© sans r√©fl√©chir. Ultime id√©e de ce glandeur patent√©: demander de l’aide √† ses oncles gitans -pas vraiment des enfants de choeur. Une d√©cision aux cons√©quences… inattendues.

L’inspiration cin√©/t√©l√© est √©vidente dans cet univers Tontons flingueurs remis au go√Ľt du jour, m√Ętin√© d’une violence √† la Tarantino: les gansters russes sont impitoyables, et quelques sc√®nes gores donnent m√™me un peu la naus√©e. Mais la tchatche imag√©e et rythm√©e du narrateur ¬ę¬†farceur¬†¬Ľ, tel qu’il se surnomme, emporte la mise d√®s les premi√®res pages. Cette √©criture orale, qui m√©lange bon fran√ßais, argot, verlan et anglais sonne bien, prenant une musicalit√© tr√®s slam. Elle colle parfaitement avec cette tragi-com√©die √©nergique et rapide, aux rebondissements nombreux et √† la fin ricanante -presque morale.¬† Les grands ados et les adultes passeront un bon moment.