Viens.

DAVRICHEWY K√©th√©vane, HONOR√Č Christophe

√Čtienne entreprend une correspondance avec Salom√©. Tous deux ont onze ans. Ils s’affrontent par lettre, r√®glent leurs malentendus, cherchent une v√©rit√© par-del√† les difficult√©s de leurs vies : le p√®re de Salom√© est mort pendant l’√©t√© mais elle refuse cette mort et s’invente une vie avec lui. Sa m√®re √©tant hospitalis√©e pour une d√©pression, Salom√© part habiter chez une tante en province. La correspondance entre les deux jeunes se poursuit et leur amiti√© se transforme en amour. Le ton change et conduit √Čtienne √† prendre des initiatives : il va fuguer pour rejoindre Salom√©.¬†Un r√©cit entre fantasmes de l’enfance et r√©alit√©s de la vie. Une longue introspection, par lettres interpos√©es, de pr√©adolescents mal √† l’aise dans leurs vies aboutit √† un amour d√©clar√©. Mais l’envol√©e lyrique de certaines lettres d’Etienne ne sont pas le fait d’un gar√ßon de onze ans, ni l’analyse tr√®s fine que l’un et l’autre font de leurs sentiments qui conviendrait √† des adolescents plus √Ęg√©s.