V – Virus

WESTERFELD Scott

& & & &

 

V : un virus qui r√©pand la terreur. Frapp√©es par le fl√©au, les victimes, r√©fugi√©es dans les sous-sols de New York s’adonnent au cannibalisme et entrent en crise √† la vue de ceux qu’elles ont aim√©s. Cal, √©tudiant en biologie, a fait la rencontre qu’il ne fallait pas : porteur sain du virus qui dope son m√©tabolisme, il traque celles qu’il a infect√©es et recherche la femme qui l’a contamin√©.

√Ä la premi√®re personne, le r√©cit lucide du jeune homme renouvelle le mythe du vampire. Les¬†¬ę peeps ¬Ľ, contamin√©s non r√©sistants, pr√©sentent les traits caract√©ristiques du monstre : teint livide, yeux rouges, peur du soleil et faim de viande saignante, mais l’abomination qui fait hurler Sarah c’est un poster du¬†¬ę king ¬Ľ Elvis ! Des chapitres intercalaires d√©crivent des parasites, leurs m√©faits et – pourquoi pas – leurs irruptions positives dans la vie des humains. √Črudition scientifique et relecture du mythe fantastique se conjuguent √† l’ironie du narrateur pour donner un ton tr√®s personnel √† ce suspense captivant qui joue aussi des fantasmes de pand√©mie dont s’effraie le XXIe si√®cle.¬†