Une enfance palestinienne

BARAKAT Ibtisam

Journal autobiographique d’une jeune Palestinienne. De 1967 √† 1981 Ibtisam n’a connu que la guerre, l’exil et souvent la peur. √Ä l’occasion d’un contr√īle √† un poste fronti√®re isra√©lien, Ibtisam se souvient. Elle raconte la fuite de sa famille en Jordanie apr√®s la guerre des 6 jours, leur retour √† Ramallah, leur vie quotidienne difficile avec en toile de fond la pr√©sence de l’arm√©e isra√©lienne qui occupe la colline o√Ļ se trouve leur maison. ¬†C’est une enfant de 3 ans dont les souvenirs sont rapport√©s avec des mots simples : elle dit le malheur, la faim, les lentilles qu’elle d√©teste, la chaleur du d√©sert, la s√©paration de la famille, mais aussi le bonheur des jeux partag√©s avec ses fr√®res plus √Ęg√©s, les attentions d’un p√®re affectueux qui compensent la s√©v√©rit√© de la m√®re. ¬†Gr√Ęce √† un programme des Nations Unies, Ibtisam a pu aller √† l’√©cole et, par l’√©criture, se lib√©rer de cette peur tenace en devenant passeur d’espoir. Une carte et huit pages de rep√®res historiques apportent des informations int√©ressantes pour conclure ce r√©cit, documentaire plus que roman.