Spaghetti !

CORTANZE Gérard de

G√©rard de Cortanze : ‚Äúaristo et rital‚ÄĚ au mieux, ‚Äúspaghetti ou macaroni‚ÄĚ au pire ; l‚Äôenfance dans un quartier populaire de Marseille ou Saint-Ouen est marqu√©e √† jamais par cette humiliation subie sous les quolibets des copains. Il faudra de nombreuses ann√©es et de nombreux livres comme Les Vice-rois ou Assam (NB ao√Ľt-septembre 2002) pour que l‚Äôauteur accepte ses origines italiennes, occult√©es, bannies du souvenir de son grand-p√®re, aristocrate ruin√© r√©fugi√© en France au d√©but du XXe si√®cle, et se r√©concilie avec ¬ę son histoire familiale de h√©ros. ¬Ľ

 

Voil√† une vingtaine de courts r√©cits qui sont autant de souvenirs li√©s √† l‚ÄôItalie, autant de r√©f√©rences √† des artistes ou des √©crivains m√©diterran√©ens, autant de questions sur l‚Äôidentit√©, sur la filiation. Pour affronter le pass√© et trouver l‚Äôapaisement, G√©rard de Cortanze se livre √† ¬ę une filature √† l‚Äôint√©rieur de soi. ¬Ľ L‚Äô√©criture √©l√©gante, raffin√©e, √©vocatrice, est celle m√™me qui lui a valu son succ√®s. Pourquoi donc √©prouve-t-on une petite sensation d‚Äôennui ?