Sortie 32.b

DA SILVA Antonio

Aaron et ses fr√®res prennent la route pour assister aux fun√©railles de leur m√®re. Au m√™me moment, Lucille et ses co√©quipi√®res de basketball empruntent le m√™me trajet. La fratrie et les basketteuses remarquent respectivement des √©v√©nements √©tranges, d’apparence apocalyptique : pluies d’animaux en tous genres, des poulpes volants dans le ciel et des adultes furieux qui brutalisent les plus jeunes jusqu’au meurtre. Que se passe-t-il exactement sur l’autoroute ?¬†¬†Antonio Da Silva laisse planer le myst√®re pendant toute la premi√®re partie o√Ļ les relations entre les divers personnages se tissent et parfois se d√©font √† mesure que les myst√®res abondent. Les d√©tails sanguinolents sont au rendez-vous, rythm√©s par une h√©catombe semblant sans fin. Puis, la deuxi√®me partie change d’ambiance et fait reposer la s√©rie d’√©v√©nements √©tranges sur une entit√© l√©gendaire. Apr√®s un bon d√©marrage, le r√©cit s’essouffle au dernier tiers et se perd en explications confuses, au point de laisser plus d’un lecteur perplexe. (P.E. et J.J.)