Signe suspect.

CORNWELL Patricia

Kay Scarpetta est de retour √† Richmond dont elle n’est plus le m√©decin l√©giste g√©n√©ral ; son successeur l’a appel√©e √† la rescousse pour √©lucider la mort myst√©rieuse d’une jeune adolescente. Elle retrouve son vieux complice Pete Marino toujours aussi peu conventionnel. Mais ses relations avec sa ni√®ce Lucy et son amant Benton se sont un peu distendues. Bien s√Ľr, un tueur en s√©rie rode autour de Lucy.

 

Ce retour de Kay Scarpetta est vraiment d√©cevant tant l’intrigue est confuse et mal construite. Pendant que Patricia Cornwell continue avec une certaine complaisance √† d√©crire des autopsies dans le d√©tail, les vieilles ficelles qu’elle utilise sont devenues lassantes. M√™me le psychopathe manque de cr√©dibilit√©. C’est vraiment dommage car elle avait r√©ussi √† cr√©er des personnages originaux (Dossier Benton, NB mai 2001) qui ont perdu leur saveur.