Saburo.

PRITELLI Maria Cristina

Saburo, orphelin de guerre dans le Japon du XVII¬į si√®cle, a √©t√© √©lev√© par les compagnons d’armes de son p√®re. Devenu samoura√Į, sa compagnie est mise en d√©route lors d’une bataille particuli√®rement meurtri√®re. Il doit faire le sacrifice de sa vie mais, exsangue, il perd connaissance. Recueilli par des paysans, il a perdu la m√©moire et erre sans but. Le chef d’un village lui ayant fait boire un breuvage enchant√©, il prend la route et d√©cide de devenir r√īnin (chevalier errant). Ayant rencontr√© Yugi, un jeune gar√ßon dont la maman vitdans le quartier des maisons de th√© √† Edo, la capitale,¬† ils font route ensemble ; mais personne ne semble conna√ģtre cette femme.¬†

L’enfant n’a pas retrouv√© sa m√®re, mais il a trouv√© un grand fr√®re, et Saburo le r√īnin a pouss√© la porte d’un monast√®re o√Ļ il trouve la paix. Librement inspir√© du film L’√©t√© de Kikujiro, un r√©cit √©pique dont le texte, narratif et po√©tique, est entrecoup√© de pages informatives sur les samoura√Įs, la vie des paysans, des p√™cheurs, les maisons de th√©… Une fresque mise en images somptueuses qui font √©cho au Japon l√©gendaire et historique.