Rosina ou Annetta ?

SOLINAS DONGHI Béatrice

& &  

 

Rosina a dix ans. Orpheline, elle vit en Italie avec sa grand-m√®re maternelle. Quand celle-ci se casse une jambe, elle est envoy√©e √† l’orphelinat o√Ļ un grand-p√®re paternel, jusqu’alors ignor√©, vient la chercher. Mais pourquoi l’appelle-t-il Annetta ?

Petite fille sensible et √©veill√©e, Rosina suscite la curiosit√©. De fa√ßon vivante et tendre, l’auteur d√©crit les transformations de Rosina qui quitte l’insouciance de l’enfance, s’affranchit, laisse entendre qu’il faudra compter avec elle, qu’elle n’est pas ¬ę un meuble √† d√©placer ici et l√†, selon les commodit√©s des uns et des autres ¬Ľ. Lecture facile, conclusion heureuse : certaines conventions un peu d√©su√®tes – le roman se situe dans les ann√©es 1920 – peuvent d√©concerter le lecteur. Le ton pass√©iste plaira-t-il aux enfants ?