Pleurez ! Pleurez, mes yeux ! (Le voyage d’Akai ; 2)

DE GIOVANNI Massimiliano, ACCARDI Andrea

Toujours frappé d’anosmie, Akai poursuit sa chevauchée à moto à travers le Japon en quête de Mirai, légendaire cité perdue où pousse la plante censée lui rendre l’odorat. Avec ses trois compères, flanqués de la jolie Aoi et du dérangeant crâne qui parle, ils forment une troupe hétéroclite qui ne passe pas inaperçue et accumule les rencontres inopinées, étranges et mouvementées. Les amateurs du genre prendront un plaisir certain  à ce « road movie » à la nippone ; les fins connaisseurs se feront fort d’identifier les créatures légendaires de l’imaginative culture japonaise, les néophytes apprécieront sans doute un peu moins. Le mélange d’aventures fantastiques et  de péripéties amoureuses fonctionne et les personnages libres, un brin rebelles, aux personnalités différentes et aux looks très démarqués sont accrocheurs. Le dessinateur sait maîtriser aussi bien le monde fantastique que des scènes pleines de sensualité. L’expressivité des personnages, le dynamisme des mouvements et les détails des décors sont mis en valeur par une palette aux touches vives et contrastées, et rappellent les mangas.