On ne patine pas avec l’amour. (Le Minuscule Mousquetaire ; 3.)

SFAR Joann

& & &

 

Le h√©ros, apr√®s La philosophie dans la baignoire (N.B. d√©c 2004), navigue avec le pirate Scorpione. Ses aspirations sexuelles sont toujours aussi imp√©tueuses, g√©n√©ratrices d’actes aux cons√©quences toujours plus d√©sastreuses. Il doit quitter le navire apr√®s avoir courtis√© la femme du capitaine, aborde √† bout de forces un paradis terrestre peupl√© de belles, d√©nud√©es et accueillantes. Aussit√īt d√©barqu√© aussit√īt mari√©, il go√Ľte avidement aux satisfactions nuptiales. Une maladresse le fait fuir le lendemain vers une √ģle d√©serte o√Ļ il vit en Robinson et laisse libre cours √† ses fantasmes¬†: l√†, il cr√©e les statues de l’√ģle de P√Ęques √©rig√©es parmi d’immenses phallus‚Ķ. Ayant invent√© la planche √† voile, il retourne √† Londres o√Ļ il s’engage dans la troupe d’un Fran√ßais d√©sireux de d√©livrer Angoul√™me. Futur clin d’oeil¬†?

 

Sfar s’amuse, se d√©foule √† travers les situations loufoques de ce personnage paillard et √©grillard. Il se l√Ęche compl√®tement dans son graphisme volontairement incertain dont il fait constamment varier les harmonies de couleurs. Enfin, il enchante ceux des lecteurs qui n’auront pas √©t√© choqu√©s par ses √©normit√©s rabelaisiennes.