Mortel printemps

GRATIAS Claire

Hugo, Vadim, R√©mi et L√©a sont des coll√©giens sans probl√®me avec les difficult√©s de leur √Ęge : exigences des parents, petites rivalit√©s amoureuses etc‚Ķ  Rien de nouveau sous le soleil du village tranquille o√Ļ vivent les quatre amis ! Tout change brusquement avec l‚Äôassassinat de leur jeune professeur de math√©matiques, un soir, chez elle. Or, ce soir-l√†, Vadim est all√© rapporter √† la jeune femme une pochette remplie d‚Äôargent qu‚Äôelle avait oubli√©e √† la fin de leur cours. Et depuis, Vadim a disparu.

Une intrigue polici√®re classique : un meurtre, un suspect, le travail d‚Äôune police comp√©tente et efficace, des parents inquiets, des enfants traumatis√©s et mentant pour ¬ę couvrir ¬Ľ leur ami, des pistes parall√®les et des rebondissements √† la clef. Un polar classique, qui tient en haleine et introduit de jeunes lecteurs √† ce genre romanesque de mani√®re tr√®s honorable. Mieux encore : Claire Gratias prend pr√©texte de l‚Äôintrigue pour analyser finement le conflit qui se joue en chacun de ces adolescents entre l‚Äôinterrogation sur l‚Äôinnocence de leur ami qui √©branle leur amiti√© et le respect de la loi et de la morale. Une autre question : la fronti√®re entre fid√©lit√© et complicit√©‚Ķ Le roman pr√©sente habilement un dernier int√©r√™t : de l‚Äô√©v√©nement, nous avons trois versions, la romanci√®re ench√Ęssant la narration centrale dans le journal tenu 20 ans apr√®s par Hugo et une lettre de Vadim. O√Ļ est donc la v√©rit√© ?  (C.B et M.C.D)