Mexicana ; 3

MATZ, MARS, MEZZOMO Gilles

Emmett espérait bien qu’après sa dernière mission au service d’Angel, celui-ci libérerait son fils retenu comme otage et lui rendrait sa liberté. Malheureusement, le parrain ne l’entend pas ainsi. Il faudra donc en venir à un affrontement direct, malgré la disproportion des forces en présence. Seul contre tous. Mais n’est-il pas surnommé « el gringo loco » ? Son courage furieux incitera la population à l’aider pour délivrer la région du Parrain.

Pour la troisième et dernière fois, Emmett donne rendez-vous dans les paysages mexicains pour suivre son itinéraire vers la liberté. Grâce à une belle illustration qui sait traduire la chaleur du désert, la violence transpire à travers les visages griffés, burinés par les années d’aventures et de trafics. La mise en page en grandes cases ouvre de grands espaces et conduit vers le drame final où s’expriment avec brio le dynamisme et la violence des ultimes actions  du gringo. Un bon western mexicain, fortement dosé en testostérone.