Mes deux guerres.

THOMSEN Moritz

Apr√®s Le plaisir le plus triste (N.B. ao√Ľt-sept. 2003), relatant l’exp√©rience de l’auteur au sein du ¬ę Peace Corps ¬Ľ en Am√©rique du Sud, ce livre posthume publi√© aux √Čtats-Unis en 1996 r√©v√®le le grand talent de Moritz Thomsen dans une autobiographie exigeante sur fond de ¬ę deux guerres ¬Ľ : les rapports avec son p√®re et la deuxi√®me guerre mondiale ! D’origine danoise privil√©gi√©e, Moritz ressent tr√®s jeune une aversion visc√©rale envers un p√®re m√©prisant et autoritaire ; par provocation, il s’engage dans l’arm√©e apr√®s Pearl Harbour et re√ßoit la formation de pilote-bombardier. Promu officier, il fera d’Angleterre une trentaine de raids en territoire allemand entre 1940 et 1944.

Ce r√©cit ¬ę¬†coup de poing¬†¬Ľ √©meut et fascine par son r√©alisme : la duret√© des propos et des sentiments, la lucidit√© du jugement port√© d√©voilent le visage hideux de la guerre, entre souffrance, l√Ęchet√© et inconscience mais aussi le poids de la haine entre deux hommes. Livre d√©rangeant et violent d’un √©corch√© vif s’exprimant avec humour et cynisme.