Menteurs, charlatans et soudards. (Sorciers ; 1.)

MOKA

&

 

Fier d’√™tre le fils (batard) de Mirica√Į, le grand sorcier qu’il n’a jamais vu, Finn se laisse vivre, sa broderie √† la main, et ne sait m√™me pas lire. √Ä quoi bon ! Mais √† seize ans, il doit partir pour l’√©cole des sorciers dans la forteresse de Lur. Il partage la vie de deux autres apprentis. Finn s’int√©resse √† l’herboristerie, enseign√©e par le vieux Froideneige, mais moins √† l’√©tude en biblioth√®que o√Ļ il apprend √† lire. Les sorciers pr√©sents sont persuad√©s que Finn conna√ģt le¬†¬ę langage ¬Ľ, mais il n’en est rien. D√©couvrant gr√Ęce √† sa m√®re qu’il pourrait m√™me ne pas √™tre le fils de Mirica√Į, l’adolescent d√©cide de s’enfuir. Accueilli dans la famille du potier Ch√©ramie, il est enlev√© par des mercenaires pour le compte d’autres sorciers.¬†

Des bandes rivales, un apprenti sorcier imbu de sa valeur mais gu√®re ardent au travail, de vieux v√©n√©rables obs√©d√©s par la qu√™te du ¬ę langage ¬Ľ, tout cet ensemble, pas vraiment novateur, est √† suivre dans un prochain volume pour conna√ģtre peut-√™tre la cl√© du myst√®re.