Maestro.

PETIT Xavier-Laurent

Dans un pays d’Am√©rique du Sud, Saturnino et sa petite soeur Luzia survivent dans la rue. Orphelins, ils sont √† la merci des violences des macacos, miliciens √† la solde du dictateur Ayanas. Un chef d’orchestre mondialement connu leur fait d√©couvrir le plaisir de jouer d’un instrument et la magie de la musique. Gr√Ęce √† lui, des dizaines de petits sans-abris, les pilluelos, forment un orchestre, s’initient aux oeuvres classiques et trouvent un foyer au sein de l’√©cole dirig√©e par ce professeur au coeur immense. Des pluies diluviennes noient le pays sous des torrents d’eau et de boue, provoquent une √©meute des enfants, durement r√©prim√©e par les macacos…

Racont√© √† la premi√®re personne par un gar√ßon de douze ans, ce roman magnifique et √©mouvant, d√©nonce avec une simplicit√© efficace les d√©rives de certaines dictatures : le pouvoir sans contr√īle des polices d’Etat, la chasse aux enfants des rues qui disparaissent parfois, la corruption, le tourisme √©go√Įste et aveugle… Il laisse aussi une belle place √† la g√©n√©rosit√©, au courage et √† l’espoir. Les personnages attachants deviennent des amis, la belle √©criture sobre parle au coeur d’amiti√© et de musique. √Ä lire d√®s 12 ans pour s’ouvrir √† des conditions de vie mal connues.