Les enfants de choeur.

PERROTTA Tom

Un quartier résidentiel comme il en existe des milliers aux États-Unis. Dans le parc public, les mères de famille bavardent tout en surveillant les enfants. De quoi parlent-elles ? Comme partout ailleurs, des enfants, des hommes et autres ragots divers : un pédophile vient de sortir de prison et les imaginations vont bon train. Bref, elles s’ennuient sans vraiment en être conscientes. Aussi, l’arrivée d’un “père au foyer”, beau de surcroît, sème la tempête parmi ces dames. L’une d’entre elles retient son attention et ce qui devait arriver arriva. Iront-ils jusqu’au divorce ?  Ce roman est typique d’une littérature américaine grand public où sont abordés tous les sujets actuels de société des classes moyennes. Les descriptions sont souvent excellentes et incisives. Tout en préservant comme il se doit morale et bons sentiments, quelques passages bien vulgaires sont là pour faire contrepoids. Proche de “Desperate housewives”, plus subtilement ironique mais tout aussi affligeant.