Les Chats de la tour Eiffel

ROSELLI Auro, BRUNHOFF Laurent de

Toute première visite à Paris commence par la tour Eiffel qui permet de découvrir les monuments de Paris avant le traditionnel tour en bateau–mouche. Une petite fille, bien décidée à ne pas abandonner son chat à la maison, le cache dans son imperméable. L’ascenseur monte, tout se passe bien, jusqu’au moment où Ronronne s’échappe, s’installe dans les structures métalliques, se nourrissant des restes du restaurant et mettant au monde de nombreux chatons. Peu à peu les chats envahissent la tour, principale attraction des touristes. L’affaire remonte jusqu’au Président de la République qui demande une enquête.  Le monument en lui-même, l’ascenseur qui monte et descend, le palais présidentiel et la valse des ministres sont une mine pour l’illustrateur qui n’a qu’une couleur à choisir, l’orangé, pour animer le texte et opposer de manière savoureuse les gesticulations des pouvoirs publics à la morne indifférence des chats. L’histoire va de rebondissement en rebondissement, fait la démonstration dans l’enquête de déductions logiques hilarantes. Comment en effet cette chatte est-elle arrivée sur la tour Eiffel ? Un livre de 1967, inédit en France, dont la traduction est une idée réjouissante. (A.(M.R. et L.G.)