Le Voyageur nocturne

MAGGIANI Maurizio

& & &

 

Ethnologue, le narrateur, assis près de la tombe du père de Foucauld, assiste au flamboiement du crépuscule sur le Hoggar. En mission pour étudier les migrations des hirondelles, le voici immergé dans le monde spirituel du peuple targui à travers son guide Djibril, le poète Tighrizt et d’autres habitants du désert. La nuit, le silence et la beauté du lieu sont prétextes à des récits initiatiques qui emmènent le lecteur vers des quêtes improbables sur les traces de la secte bogomile en Europe centrale au XVIIIe siècle ou à Tuzla au coeur de la guerre en Bosnie à la fin du XXe siècle.

 

Maurizio Maggiani, dont c‚Äôest le deuxi√®me roman traduit en fran√ßais, (Cf. Treize variations sur l‚Äôamour, N.B. ao√Ľt-sept. 2004), accompagne les migrations des hommes et des b√™tes, voyage dans ses souvenirs d‚Äôenfance, transformant le r√©cit en conte ou en √©pop√©e au fil des pages. Gr√Ęce √† sa plume remarquable et √† l‚Äôexcellence de la traduction, l‚Äôauteur peut se permettre une certaine familiarit√© spirituelle avec le p√®re de Foucauld pour le plus grand bonheur du lecteur.